Alora Pueblo Malaga

Álora

Álora, ville blanche pleine de richesses culturelles à travers les siècles. Son château et  sa vieille ville témoignent de ce grand passé. 

Où se trouve Alora ? 

Álora est située à 43 km de la capitale de Malaga avec une population de 12. 985  habitants. La dimension de la zone est de 170 km2. 

Origine du nom Alora 

Le nom Álora dérive de la population romaine précédente appelée <Lluro>. 

Municipalité d’Álora 

Les habitants sont appelés « perote ou perota » ou « aloreño ou aloreña ». 

Monuments et points de repère à Alora 

  • Château d’Álora: Le château est une forteresse arabe dont les origines remontent à  l’époque phénicienne située sur le Cerro de las Torres. Lorsque les Romains sont  arrivés, ils ont fortifié les ruines phéniciennes. Avec l’arrivée du peuple vandale, il a été  presque complètement détruit, ce sont les Arabes qui ont restauré le bâtiment en le  transformant en forteresse et résidence. Depuis le château, vous pourrez profiter de la  vallée du Guadalhorce et des vues sur la ville. Chateau Alora Malaga
  • Couvent et ermitage de Nuestra Señora de Flores: Situé à 2 km du centre de la ville,  de ce sanctuaire vous pourrez profiter d’un magnifique paysage de la province, y  compris la Sierra de Abdalajís et El Torcal. Le couvent a été construit au XVIe siècle et  fondé par les Franciscains Récollets qui sont restés en place jusqu’en 1835.Convento y Ermita de Nuestra Señora de Flores Alora Malaga
  • Belvédère d’Ali Ben Falcum « al Baezi »: Le belvédère situé à côté du château offre  une belle vue panoramique sur la plaine d’Álora et la vallée du Guadalhorce.
  • Église de Veracruz: Situé sur la rue Veracruz, ce temple date du 16ème siècle et a  été construit pour commémorer la victoire sur les Maures rebelles entre 1568 et 1570.  Douze Maures ont été vendus pour financer les travaux. À l’intérieur, les images de  Notre-Dame de la Miséricorde et de Santa Veracruz sont vénérées.
  • Église paroissiale de Nuestra Señora de la Encarnación: située sur la Plaza Baja,  c’est l’un des monuments les plus remarquables de la ville, avec le château arabe. C’est  la plus grande église de la province après la cathédrale de Malaga. La construction du  temple a commencé en l’an 1500 sur le site d’une ancienne mosquée après la  reconquête de la région. L’édifice se compose de trois nefs séparées par d’épaisses  colonnes de style toscan, les écoinçons des arcs représentent les apôtres. Le cadre en  bois est d’origine flamande (Belgique). Les travaux les plus importants ont été réalisés  au XVIe siècle, terminant l’église en 1699. 
  • Chapelle de Santa Brígida: L’ermitage a été construit au XVIe siècle. L’image de  Notre-Dame de la Tête est vénérée dans la chapelle. A l’intérieur il y a une magnifique  fresque également du 16ème siècle. 
  • Chapelle des Tours 
  • Monument au «cante por la Malagueña»: Un moment dédié à la musique flamenco construite avec du bronze, du fer et de la pierre. Hommage à une  variante du style flamenco appelée « La malagueña » qui est née dans le terres d’Alora. Le monument est accompagné de pierres et de monolithes qui portent les noms des grands chanteurs du style « Malagueña ».Monumento Malagueña Alora Malaga
  • Cruz del Humilladero: cette petite chapelle à côté du couvent de Notre-Dame de  Flores commémore la remise des clés de la ville d’Álora dans le l’année 1484 par le dernier maire arabe aux Rois Catholiques. 
  • Ermita de las Tres Cruces: Cet ermitage a été construit entre les XVIIe et XVIIIe  siècles, avec plusieurs rénovations ultérieures. Dans ce lieu, les festivités Verdiales  sont célébrées au début du mois de mai. Ce qui est curieux, c’est qu’il est situé à la  limite des municipalités d’Almogía, Álora et Cártama. Également près de Pizarra se  trouvent les processions des quatre villes dans les « Cruces de Mayo » où divers pandas  de verdiales sont célébrés. A l’intérieur de la chapelle chaque village a un petit autel.
  • Musée municipal « Rafa Lería »: Situé dans l’Escuela de Cristo, qui faisait partie de  l’ancien hôpital de San Sebastián, à côté de l’église de La Encarnación. Depuis 2003, il  abrite un musée exposant plus de 200 objets sur l’histoire, la culture et le patrimoine  de la ville d’Álora et de ses alentours. 
  • Musée et Citerne Bachiller 
  • Église primitive de Notre-Dame de l’IncarnationIglesia Primitiva de Nuestra Señora de la Encarnación Alora

Pour plus d’informations sur Álora Pueblo: visitez la page de la mairie